Mon escapade arty

Les 3 tips infaillibles pour apprendre à voir le monde autrement

Poser un regard neuf sur ce qui nous entoure est la source n°1 de notre inspiration. Avez-vous, par exemple, déjà observé attentivement un brin de lavande ? Ou guetté les formes successives que pouvait prendre un nuage ? Essayez : c'est magique ! Et c'est un vrai moteur pour la curiosité. Sinon, il vous reste encore ces 3 tips infaillibles, qui vous donneront un élan esthétique incomparable…



Les “TP de rue

Comme un petit cours d'histoire de l'art pour les yeux, mais en ville et à pied. On observe TOUT ce qui nous entoure - les immeubles, la forme des pavés, les panneaux, les plaques de rues, les enseignes, les stores, les statues, les monuments, les lumières… - et on s'en fait un book hyper-graphique sur un carnet de croquis. Juste en leur trouvant des points communs. Pas besoin d'avoir fait les Beaux-Arts, ni d'habiter New York pour ça !

Les expos monumentales

Quand les musées sont trop petits, les artistes se mettent au vert. Dans les parcs, les jardins, les forêts … Un prétexte tout trouvé pour combiner “nature” et “culture”, “grand art” et “grand air”. Nos préférés : le Festival Photo La Gacilly (56 - jusqu'au 30 sept.), la promenade Art & Architecture du Château La Coste (13), l'expo de sculptures XXL dans les Jardins d'Eyrignac (24 - jusqu'en oct.) et la Forêt d'art contemporain au sein du Parc naturel régional des Landes de Gascogne (40). PS : n'hésitez pas à passer faire un petit tour à l'office de tourisme la plus proche de chez vous pour vous tenir informé des escapades à ne pas rater !


Pensez street art !

Lille, Lyon, Nantes, Vannes, Toulouse, Cognac, Marseille, Grenoble, jusqu'en Auvergne et dans le Gard : de plus en plus de villes françaises mettent le graff et l'art de la rue à l'honneur. Promis : quand il s'agit d'en prendre plein les yeux, personne n'a l'idée d'allumer son podomètre ! D'autres idées sont à piocher dans le “Guide du street art en France” (aux éditions. Alternatives).